L’adolescence est une période de changement (puberté, image du corps sexuée) et de rupture. Elle marque la fin du développement intellectuel. C’est un passage entre l’enfance et l’âge adulte qui peut débuter d’après des critères physiques (puberté) mais se termine selon des critères sociaux (majorité, responsabilité pénale etc.).

 En effet, il va y avoir pendant cette période sensible et complexe, diverses transformations; que ça soit sur le plan physique, sociale, intellectuel/cognitif, affectif(émotionnel) que je détaillerai sur un prochain article.

Aujourd’hui, j’aimerai plus m’intéresser et m’attarder sur un des changements physiologique, qui est le changement hormonale sur le sommeil. En effet, on constate d’après les études qu’entre la 6ème et la 3ème, les adolescents perdent en moyenne 20 mn de sommeil

En 1975 les adolescents dormaient 10h par nuit en semaine et en 2005 le temps de sommeil est tombé à 7H45

Faut savoir, bien sûr qu’à l’adolescence dormir est rarement une priorité. Pourtant ils ont tendance à se traîner car ils ont besoin de plus de sommeil que les adultes de 9hà 10h par nuits en moyenne. En effet, les spécialistes s’accordent à dire  qu’un nuit de 7H ou moins est tout à fait insuffisante et délétère pour l’équilibre (besoin de sommeil).

Rare au début du collège, le nombre d’élève en dessous du « seuil de privation sévère » de sommeil augmente radicalement au cours de la scolarité, passant de 4,5% en 6ème à 21% en 3ème.

Mais, malheureusement, tout ceci à des conséquences sur nos adolescent, à savoir :

  • un manque d’énergie associé à de la somnolence à n’importe quel moment de la journée,
  • de l’irritabilité,
  • des difficultés de concentration ce qui va nuire aux capacités d’apprentissage,
  • à la longue provoquer des difficultés à s’endormir le soir (30%)=syndrome de retard de phase.

 

De plus ce manque de sommeil, vient s’ajouter les choses qui vont empêcher de dormir, et avoir un impact sur leur sommeil : les smartphones, les ordinateurs, tablette etc…

Nos ado sont accros aux écrans. Contrairement aux recommandations internationales, 91% d’entre eux passent plus de 2H par jour devant leur écran. S’ils regardent moins la télévision, ils utilisent davantage les jeux vidéo et plus encore l’ordinateur

D’après toujours les études faites sur les nouvelles technologies et les adolescents, ils  passeraient plus de 3h quotidien devant un écran de télévision ou d’ordinateur.

           Faut savoir que l’usage, le soir, d’outils audiovisuels, électroniques impliqueraient 30à 45 mn de sommeil en moins pour tout le monde que ça soit adolescents ou adultes.(étude HBSC 2010)

Par exemple, le nombre d’heure de sommeil selon l’activité pratiquée

Portable : 7H59- diminuerait de 51 mn le sommeil

Ordinateur : 8h06 -44mn

Ecran télévision : 8h16 -34mn

Livre : 8h5 – 2mn

Il faut savoir que 25-30% des 8-12 ans regardent la télévisions après 20h30. En France, 7 enfants sur 10 possèdent un jeun vidéo. 64% des enfants du primaire jouent en ligne. Ces joueurs sur Internet sont malheureusement de plus en plus jeunes. De plus, 80% du temps passé par les 4-10 ans devant la télévision ne l’est pas devant des émissions jeunesse.

Ce qui va encore alimenter ces pratiques et ces utilisations, c’est que les adolescents vont disposer d’outils électroniques et audiovisuels dans leur chambre. Ce qui a pour conséquence qu’il vont dormir moins longtemps que les autres. A l’inverse, les jeunes déclarants lire avant de se coucher dorment plus longtemps que les ado qui ne lisent pas et ou font autre chose.

Donc, l’intensité lumineuse des LED qui rétro-éclairent smartphone et tablette est suspectée d’affecter notre sommeil en diminuant notre production de mélatonine

Comment faire pour y remédier pour vous parent ?

Il faut  établir des règles strictes sur l’utilisation des écrans : pas de télé dans la chambre, arrêt du boitier internet à 22h00, téléphone portable ou MP3 coupés etc..

Publicités